cours guitare classique montréalCours de Guitare Acoustique MontréalClément Langlois-Légaré - Cours Guitare Country RockThomas D. Lesperance - Cours Guitare Jazz MontréalFrancis Minville - Guitare Électrique & Classique - MontrealSimon Gagnon - Cours de Guitare Blues, Rock et MetalSimon Guérin - Cours de Guitare Acoustique et Électrique à QuébecThomas Bégin - Préparation Auditions - MontréalFélix Bouchard - Blues / Jazz / Country - MontréalQUÉBEC / Préparation aux auditions au CEGEP en musique Sainte-FoyCours de Guitare Beauport - QuébecCours de Guitare pour Enfants - Québec
Séville Tabs - Alexandre Therrien Album Gratuit - Alexandre Therrien Leçons Gratuites - Alexandre Therrien

Chronique médicale et musicien: La Tendinite

Ressources - Chroniques Médicales

Médecine et musicien

B

on ! On a beau faire attention, s’étirer, ne pas trop pousser la machine, prendre des périodes de repos et de respirations lentes. Il arrive parfois qu’on n’y échappe pas. Les principes de base sont souvent les mêmes pour traiter les tendinites et autres élongations de tout genre.

· D’abord le repos ça va de soi. Pendant cette période on peut en profiter pour travailler l’autre main par exemple ou la mémoire d’un texte musical ou toute autre activité qui ne sollicite pas la région blessée

· Ensuite l’application de glace est toujours de mise surtout s’il y a de la douleur au toucher. On peut faire des massages à la glace avec un cube de glace tenu dans une serviette par exemple. 10 minutes aux heures si nécessaire.

· Porter une attelle de repos peut être utile également.

· Médicalement, les médicaments anti-inflammatoires ne guérissent rien. Ils faut les voir comme des aides pour soulager une douleur trop importante. En abuser peut même nous faire croire à une guérison improbable. Cependant, soulager la douleur est un acte louable et très utile lorsqu’utilisés à bon escient.

· Bien sûr, les techniques de physiothérapie sont utiles également, la tendance actuelle est davantage orientée vers la physio active plutôt que passive,i.e faire travailler le blessé et l’impliquer dans son traitement au lieu de le traiter passivement avec différentes méthodes analgésiques.

· Je dis souvent à mes gens : « toute méthode de soulagement non médicamenteuse est également bienvenue, le truc c’est de ne pas être obligé de se ruiner pour se faire soigner et il y a toujours de la place pour le gros bon sens.

· En dernier lieu, en médecine sportive on utilise parfois les infiltrations de cortisone. Bien que ce mot fait dresser les cheveux sur la tête de certains, il y a de la place pour ça en toute sécurité lorsque bien utilisées.

· À partir du moment ou la guérison est bien amorcée, on recommence lentement d’abord en réchauffant le tendon (application de chaleur 10 minutes), en s’exerçant graduellement et en terminant avec application de glace si on a reproduit la douleur en jouant.

Voilà, pour l’essentiel de processus de guérison. Comme déjà mentionné, il faut aussi réviser la technique ou l’équipement (par exemple, la tension des cordes ou la position de base etc.)

Bonne chance

Jean shields md.

 
POUR CONTACTER DIRECTEMENT L'UN DE NOS PROFESSEURS UTILISEZ CE FORMULAIRE:
Pour plus d'informations ou pour une demande d'admission, veuillez cordialement nous soumettre ce formulaire:
Voulez-vous bénéficier de la promotion en cours?
Invalid Input
Nom (*)
Donnée Invalide
Courriel (*)
Donnée Invalide
Code Postal (Important) (*)
Donnée Invalide
Zone (*)
Donnée Invalide
Téléphone (*)
Donnée Invalide
Service demandé: (*)
Donnée Invalide
Programme demandé: (*)
Donnée Invalide
Commentaires ou Questions:
Donnée Invalide